Accueil  /  Systèmes géodésiques  /  Référence Terrestre (SRT)  /  Réalisation d'un SRT

Réalisation d'un Système de Référence Terrestre

image_titre

Repère de Référence Terrestre (RRT)

Le RRT est un repère ou un réseau qui permet de réaliser le SRT par l’intermédiaire d’observations et de calculs attribuant des coordonnées à des points dans le SRT.
Il est également appelé TRF (Terrestrial Reference Frame).

Types de Repères de Référence Terrestre

image_contextuelle

borne géodésique

Il existe deux types de RRT :

  • Cinématique
    Les réseaux géodésiques (ensembles de points matérialisés ou de stations permanentes) ou les ensembles de stations de poursuite d’un système satellitaire de positionnement.
  • Dynamique
    Les éphémérides de satellites de navigation.

Les techniques de réalisation d’un SRT

Il y a deux principaux types de techniques de réalisation par un RRT cinématique : la technique de géodésie classique et la technique de géodésique spatiale.

La technique de géodésie classique

Elle utilise :

  • images_droiteUn point fondamental auquel on attribue des coordonnées géographiques astronomiques obtenues par observations d’angles et temps sur des étoiles, comme coordonnées géodésiques
  • Des observations d’angles et de distances entre points proches sur la Terre (triangulation, polygonation)
  • Des observations d’angles et de distances entre points proches sur la Terre (triangulation, polygonation)
  • L’origine du système, à quelques centaines de mètres du centre de gravité de la Terre

Exemples : NTFlien interneED50

La technique de géodésie spatiale

Elle utilise :

  • Des observations entre les points sur Terre et des objets de l’espace (satellite, quasar, Lune…)
  • Des mesures (de temps, de différence de temps, de phase ou Doppler) sur des ondes électromagnétiques

Exemples de techniques de géodésie spatiale utilisées :

  • Techniques GNSS (GPS, GLONASS, Galileo) : Mesure de distance par différence de phase entre le signal émis par le satellite et le signal reçu au sol par un récepteur GNSS
  • SLR, LLR : Mesure de distance par tirs LASER sur Satellite ou réflecteurs posés sur la Lune
  • DORIS : Détermination d’Orbite et Radiopositionnement Intégrés sur satellite. Des balises au sol émettent des signaux, des mesures Doppler sont faites par des récepteurs embarqués dans des satellites
  • VLBI (Very Long Base Interferometry): Mesure de la différence de temps d’arrivée à deux radiotélescopes d’une onde provenant d’une même source radio extragalactique (QUASAR) Les traitements permettent d’attribuer des coordonnées tridimensionnelles (X,Y,Z) ou (λ,φ, h)

Le SRT est réalisé par combinaison de jeux de coordonnées et l’origine est très proche du centre de gravité de la Terre.

Exemples de SRT : RGF93lien interneETRS89WGS84ITRS
Exemples de RRT : RGPlien externeRGFlien interne,  EPNIGS05, ITRF2008

Le Réseau (RRT) fournit à utilisateur l’accès au SRT. Soit l’utilisateur rattache son chantier en exécutant des mesures terrestre ou GNSS, en se positionnant sur le réseau géodésique (réseau matérialisé) soit par technique GNSS, en récupérant les observations du réseau permanentlien externe qui ont été faites en même temps que ses propres mesures dans son chantier et sur les mêmes satellites.

Mis à jour le 09/07/2012

Accès direct

Serveur de fiches géodésiques

Serveur de fiches géodésiques

Visiter le site
Réseau GNSS Permanent

Réseau GNSS Permanent

Visiter le site